Centres
équestres
Ecuries Prestataires
& fournisseurs
Randos, stages
& séjours
Courses Elevage
& vente
Formations
& métiers
Petites
annonces
Actualités
 

 
 

 

Le jockey - le driver

Les amateurs en galop :

Rechercher des amateurs en galop

Comme le jockey, l'amateur doit être titulaire d'une licence agrée par France-Galop, couvert par une assurance et se conformer au Code des courses.

Il monte régulièrement à l'entraînement dans une écurie de course, aussi souvent que ses activités professionnelles ou scolaires le lui permettent. Il participe aux courses plates et à obstacles qui lui sont réservées.

Les gentlemen-riders et les cavalières ne doivent percevoir aucune rétribution pour leurs montes en course ou à l'entraînement, autre que le remboursement de leurs frais de déplacements.

Les amateurs se regroupent en général au sein d'une association, « le Club des Gentlemen-riders et des Cavalières » qui défend leurs intérêts ainsi que les valeurs fondamentales de l'amateurisme, organise des Challenges en France et à l'étranger et récompense les meilleures performances. Il existe également cinq associations régionales dépendantes du Club, « l'Association des Gentlemen-Riders et des Cavalières du Centre-Est correspondant à notre Région.

Devenir amateur :

Pour être admis à monter en qualité de Gentleman-rider ou de Cavalière, il faut être âgé de seize ans au moins, déposer une demande d'autorisation de monter auprès des commissaires de France-Galop, avoir été déclaré apte à monter en courses à l'issue d'un stage de contrôle organisé par le Club des Gentlemen-riders et des Cavalières. Le postulant doit aussi passer un visite médicale auprès d'un médecin agrée, afin de vérifier ses aptitudes physiques.

L'agrément n'est valable que pour l'année en cours et doit donc être renouvelé auprès de France-Galop.

Un amateur, tout comme un jockey, porte également une responsabilité vis-à-vis des parieurs et doit donc défendre sérieusement les chances du cheval que l'entraîneur et le propriétaire lui ont confié. Il ne doit avoir aucun comportement, ni propos préjudiciable à l'image de l'amateurisme ou des courses.

Contact :
Association du Centre-Est
Chez Mme DE LA CALLE
26, rue de la Camille
69600 OULLINS
04 78 51 77 57
06 62 83 92 77

Rechercher des amateurs en galop

Les amateurs trot

Rechercher des amateurs en trot

Aspect Sportif

Pour devenir driver aucune exigence de taille ou de poids n'est exigée. Il suffit d'aimer beaucoup les chevaux et la compétition. L'apprentissage doit s'effectuer chez un entraîneur professionnel qui saura conseiller et fournir différentes montures afin d'acquérir l'expérience nécessaire à défendre ses chances en course tout en minimisant les risques d'accidents par une maîtrise du pilotage suffisante.

Un amateur, tout comme un jockey, porte une responsabilité vis-à-vis des parieurs, de l'entraîneur et du propriétaire des chevaux qui lui sont confiés, il doit donc être capable de défendre sérieusement ses chances en course et montrer un comportement irréprochable dans l'exercice de son sport.

Aspect règlementaire

Pour être admis à monter en cours en qualité de « driver amateur », il faut être âgé de plus de 16 ans, obtenir une licence auprès du Cheval Français, être parrainé par un entraîneur professionnel et deux commissaires de courses. Il est également demandé un certificat d'aptitude physique délivré par un médecin agrée et une assurance responsabilité civile et accidents qui peut être obtenue à un tarif de groupe auprès de l'Union Nationale des Amateurs du Trot.

L'UNAT est l'association qui regroupe tous les amateurs du trot en France, elle est divisée en 7 régions, chaque région construit son propre programme de courses, mais il est tout à fait possible de courir dans les épreuves organisées par les autres régions.

Président UNAT Centre Est :
Mr BAYARD Philippe
Les Grandes Terres
42 110 CIVENS
04.77.26.31.59

Statut de l'amateur

Le driver amateur, tout comme le driver professionnel, participe à des épreuves où sont engagés des paris, il doit donc respecter le code des courses au trot et défendre les intérêts des parieurs. Les courses qui lui sont réservées sont moins richement dotées que les courses professionnelles, et le driver n'en perçoit aucune rétribution. Afin de faciliter les débuts certaines courses prévoient des avances aux drivers n'ayant pas atteint un certain nombre de victoires, par exemple 5 dans les courses servant de support au PMU.

Après avoir acquis une expérience et un nombre de victoires suffisants, il est possible d'obtenir un permis pour entraîner ses propres chevaux (limité à 4 chevaux).

Indépendamment de la licence de driver, il est également possible d'acquérir ses couleurs, c'est à dire de devenir « propriétaire » et de placer ses protégés chez l'entraîneur de son choix afin de les faire courir…

Rechercher des amateurs en trot

 

Tous droits réservés © Conseil de la Filière Cheval Rhône-Alpes - - mentions légales